Actualités locales

Grève aux urgences : de nouveaux hôpitaux touchés dans la région

24 juin 2019 à 09h22 Par I.D.
Crédit photo : Image d'illustration - Page Facebook @InterUrg

Le service des urgences du centre hospitalier du Pays de Saint-Omer à Helfaut est en grève ce lundi. Avant Maubeuge jeudi et Boulogne-sur-Mer la semaine prochaine.

Le mouvement de grève aux urgences, commencé en mars dernier à Paris, continue de prendre de l'ampleur dans la région. Après Beauvais, Creil, Compiègne-Noyon, Roubaix, Seclin ou Douai, le service des urgences du centre hospitalier du Pays de Saint-Omer à Helfaut est touché ce lundi.

La CFDT appelle le personnel à se mobiliser en solidarité avec le mouvement national et pour dénoncer une dégradation des conditions de travail. Avec les réquisitions, l'accueil des patients ne sera pas impacté.

Maubeuge ce jeudi et Boulogne-sur-Mer la semaine prochaine

Autre service qui va rejoindre le mouvement, c'est celui du Centre Hospitalier de Sambre-Avesnois à Maubeuge. Une intersyndicale (CGT, FO, UNSA, CFDT) a déposé un préavis de grève illimité à compter de ce jeudi 27 juin

Les renvendications sont toujours les mêmes : des embauches, une amélioration des conditions de travail, plus de moyens matériels et un renforcement de la sécurité. D'après le communiqué de la CGT, des actions pourraient être menées à l'avenir avec le personnel des hôpitaux de Douai, Seclin et Roubaix, dans le Nord.

Dans le Pas-de-Calais, un préavis de grève a également été déposé à l’hôpital Duchenne de Boulogne-sur-Mer. Le mouvement commencera le 1er juillet pour les urgentistes et le 2 juillet pour l'ensemble du personnel hospitalier qui dénonce le plan de restructuration en cours.

D'après la Voix du Nord, les urgences de l'hôpital de Lens pourraient être touchées dans les jours qui viennent.

Aujourd'hui, 136 services sont concernés en France d'après la carte du collectif Inter-Urgences.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et