Actualités locales

Sécheresse 2018 : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour des communes de la région

18 juillet 2019 à 13h08 Par I.D.
Crédit photo : Image d'illustration

L'arrêté interministériel a été publié ce mercredi 17 juillet au Journal officiel. Il concerne plusieurs communes du Pas-de-Calais et de l'Aisne.

D'après le communiqué de la préfecture du Pas-de-Calais, les communes d’Ardres, de Bayenghem-lès-Éperlecques, de Coquelles, de Desvres, d’Éperlecques, de Guemps, d’Hesdin-l’Abbé, de Menneville, de Rinxent, de Samer et de Zutkerque sont reconnues en état de catastrophe naturelle. Une décision prise dans le cadre des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2018.

La sécheresse avait notamment provoqué des fissures sur les murs et les façades de plusieurs maisons.

Le département de l'Aisne également concerné

Dans l'Aisne, plusieurs communes ont également été reconnues en état de catastrophe naturelle pour la sécheresse en 2018.

Pour les mouvements de terrain entre le 1er juillet 2018 et le 31 décembre 2018, les communes suivantes sont concernées : Amigny-Rouy, Belleau, Le Charmel, Château-Thierry, Corcy, Crépy, Effry, Manicamp, Pargny-Filain, Vasseny et Viry-Noureuil.

Pour les mouvements de terrain entre le 1er octobre 2018 et le 31 décembre 2018, il s'agit de Montescourt-Lizerolles, Remigny, Travecy, Vendeuil et Villers-Saint-Christophe.

Dans les deux cas, les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours à compter de la publication de cet arrêté pour effectuer leur déclaration de sinistre auprès des compagnies d’assurances. Ils doivent donc se manifester avant le 26 juillet prochain pour pouvoir prétendre à une indemnisation.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et