Actualités locales

Nouveau coup d'accélérateur pour la vaccination

07 mai 2021 à 07h30 Par M.J.
Crédit photo : Twitter @ars_grand_est

Le rythme de vaccination s'accélère, les critères sont élargis, le nombre de doses augmente et de nouveaux centres ouvrent.

Le calendrier de la vaccination s’est une nouvelle fois accéléré.

Emmanuel Macron a annoncé que dès ce lundi 10 mai, toutes les personnes âgées de 50 ans et plus pourront se faire vacciner, quel que soit leur état de santé, avec ou sans comorbidité.

A compter de mercredi 12 mai, la vaccination sera ouverte à tous les adultes, à condition qu’il reste des doses d’un jour à l’autre.

Concrètement, il vous faudra vérifier sur Doctolib ou sur le site Vite Ma Dose en fin d’après-midi si des créneaux sont encore disponibles pour le lendemain dans un centre de vaccination près de chez vous.

Si c’est le cas, vous pourrez alors vous inscrire, quel que soit votre âge à partir de 18 ans et quel que soit votre état de santé.

Enfin depuis ce jeudi, la vaccination est aussi ouverte aux 16-17 ans atteints de pathologies à fort risque de développer des formes graves de la Covid en cas d’infection.

Le nombre de doses augmentent

Exemple dans le département de l'Oise.

Dans l’Oise, la Préfecture incite les centres de vaccination à élargir leurs horaires dès ce week-end.

Les autorités veulent accélérer le rythme et surtout faire en sorte qu’aucune dose de vaccin ne se perde faute de volontaires.

Dans un communiqué, la Préfète annonce que le nombre de doses allouées à l'Oise a encore augmenté.

Dès ce week-end et jusqu'au 19 mai, plus de 21.000 doses complémentaires de Pfizer et de Moderna doivent arriver dans le département, en plus des dotations exceptionnelles destinées à vacciner les personnels qui seront mobilisés pour les prochaines élections.

De nouveaux centres de vaccination ouvrent

Un vaccinodrome ouvre ses portes ce samedi dans le Pas-de-Calais à Liévin, au Stade Couvert.

Il permettra de vacciner dans un premier temps 1.500 personnes par jour avant de monter en puissance.

Dans la Marne, le Préfet Pierre N’Gahane a annoncé l’ouverture de deux centres, à Reims et à Châlons-en-Champagne.

Celui de Châlons a ouvert ce jeudi pour deux jours au gymnase Cabot. Tous les rendez-vous sont pris.

A partir du lundi 17 mai, il rouvrira avec le nouveau centre à Reims au complexe René-Tys.

Ces deux centres n’ouvriront toutefois qu’une semaine sur deux, à raison de trois jours par semaine.

Objectif de la préfecture, passer de 20.000 à 30.000 injections par semaine d’ici la fin du mois.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et