Actualités locales

Meurtre de Nathalie Debaillie : la victime avait porté plainte contre son ex-compagnon

05 juin 2019 à 09h16 Par I.D.
Crédit photo : La Voix du Nord - Stéphane Mortagne

En mars dernier puis quelques jours avant d'être tuée, Nathalie Debaillie avait alerté la police, se sentant menacée par son meurtrier présumé.

L'information a été révélée par nos confrères de la Voix du Nord. On a appris hier que Nathalie Debaillie, mère de famille de 47 ans enlevée à Lille et tuée à La Madeleine la semaine dernière, avait porté plainte pour menaces contre Jérôme Tonneau, son ex-compagnon et meurtrier présumé dans cette affaire.

La plainte remonte au mois de mars dernier, à un moment où Nathalie Debaillie se sentait déjà en danger. A l'époque, les policiers n'étaient pas intervenus auprès de Jérôme Tonneau, la plainte n'aurait pas été jugée prioritaire.

La Voix du Nord révèle également que la victime aurait déposé une main courante quelques jours avant d'être enlevée et tuée. La police ne souhaite pas communiquer pour le moment, le temps de l'enquête qui n'est pas terminée.

Ce week-end, le meurtrier présumé a été mis en examen et incarcéré, tout comme trois complices qui l'auraient aidé à enlever Nathalie Debaillie. Jérôme Tonneau a reconnu avoir prémédité l'enlèvement et le meurtre de son ex-compagne.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et