Actualités locales

Lille dit "non !" à la publicité lumineuse chez Ilévia

28 octobre 2019 à 11h28 Par M.J.
Photo d'illustration
Crédit photo : © JCDecaux

La Ville de Lille appelle Ilévia à revoir le contrat qu'elle vient de passer avec JC Decaux et Metrobus.

La Ville de Lille a diffusé un communiqué pour affirmer son opposition au contrat récemment signé entre Ilévia, JC Decaux et Metrobus.

Très clairement, elle demande à Ilévia de revoir la nature de son contrat avec ses prestataires afin de préserver "au profit de tous" un cadre de vie de qualité.

En ligne de mire, l'installation de panneaux publicitaires numériques sur le réseau de transport de la Métropole Européenne de Lille.

Selon la Ville de Lille, le contrat en question entraînera une multiplication "exponentielle" du nombre d'écrans de publicité numérique.

Un contrat qui va nuire à la qualité de vie

JC Decaux et Metrobus prévoient d’ores et déjà l’installation de 160 équipements lumineux, notamment dans les abris bus, les stations de métro et sur les véhicules de transports en commun.

La Ville de Lille rappelle que lors du Conseil Communautaire du 5 avril 2019, les 90 communes de la Métropole européenne de Lille se sont entendues pour fixer les objectifs du futur règlement local de publicité intercommunal (RLPI). Celui-ci devra notamment permettre de lutter contre la pollution visuelle issue de l’affichage commercial et contribuer à réduire la facture énergétique.

Pour la municipalité de Lille, le contrat passé entre Ilévia, JC Decaux et Metrobus va à l'encontre de ce règlement.

Elle estime que la multiplication des panneaux lumineux est une démarche invasive de l’espace public par l’image publicitaire.

"Celle-ci serait incommodante pour les Lillois, aberrante du point de vue de la consommation énergétique et dangereuse pour la sécurité routière, les écrans sollicitant de fait l’attention des usagers de la route."

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et