Actualités locales

Le chien Curtis peut-il être mis en cause dans la mort d'Elisa Pilarski ?

27 janvier 2020 à 08h34 Par M.J.
Photo d'illustration

Après le témoignage d'une bénévole de la fourrière affirmant avoir été mordue par le chien, son maître et un avocat défendent Curtis.

Les derniers jours ont été riches en déclarations et en rebondissements dans l'affaire Elisa Pilarski, jetant un peu plus encore le trouble sur l'éventuelle responsabilité de Curtis, l'un des chiens de la famille, dans la mort de la jeune femme.

En novembre dernier, alors qu'elle promenait Curtis dans la forêt de Retz dans l'Aisne, Elisa Pilarski a été tuée de nombreuses morsures de chiens.

L'enquête tente de déterminer la responsabilité des différents chiens qui pourraient être impliqués, à la fois ceux de la famille, et ceux d'une meute participant à une chasse à courre.

Les résultats des analyses ADN sur les prélèvements effectués sur l'ensemble des animaux sont attendus dans les prochaines semaines.

En fin de semaine dernière, une bénévole du refuge dans lequel Curtis a été placé à Beauvais a témoigné dans la presse, affirmant avoir été mordue par le chien. Le jour même de la découverte du corps d'Elisa Pilarski, Curtis se serait d'ailleurs déjà retourné contre son maître, le compagnon de la victime, Christophe Ellul au commissariat.

Ce dernier vient au secours du chien. A son tour il s'exprime et affirme sur BFMTV que pour lui "Curtis est innocent à 100%". Son avocat Me Eric Alligné précise les choses : "On a récupéré Curtis après le drame et Curtis avait des morsures sur la tête ce qui veut dire qu'il s'est trouvé face à un groupe de chiens et qu'il s'est battu pour défendre sa maîtresse, c'est ma théorie."

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et