Actualités locales

Après le Main Square Festival... Les déprogrammations continuent pour Koba LaD

19 février 2020 à 14h58 Par M.D
Crédit photo : Page Facebook "Koba LaD"

L’artiste a déjà été déprogrammé par plusieurs festivals dont le Main Square Festival à Arras, le Garorock à Marmande, le Dour Festival en Belgique, et le VYV Festival à Dijon. Après une publication jugée homophobe sur Snapchat, le rappeur phénomène est au cœur d’une polémique.

Le rappeur Koba LaD ne viendra pas chanter en juillet au Main Square Festival d'Arras. Les organisateurs ont décidé d'annuler sa venue après ses propos sur les réseaux sociaux. 

L’artiste a déjà été déprogrammé par plusieurs festivals dont le Main Square Festival à Arras, le Garorock à Marmande, le Dour Festival en Belgique, et le VYV Festival à Dijon.

La polémique est née sur le réseau social Snapchat. Koba LaD relayait l'information selon laquelle un père avait tué son propre fils de 14 ans parce qu'il était gay. L'image de l'article de presse était accompagnée de la légende "bien joué". De son côté, le « Art Rock », fin mai à Saint-Brieuc, qui n'a pour l'instant pas acté une annulation, a expliqué sur Twitter avoir demandé « des explications » à l'équipe de Koba LaD. Quant au festival « Mars Attack », à Marseille, il a bel et bien supprimé le rappeur de sa programmation.

Sur son compte Snapchat, Koba LaD s’est défendu d’être homophobe. « Bon je vois que ça commence à faire polémique, j’suis pas homophobe, essayez pas de me coller cette étiquette […]. Je cautionne pas le screen qui tourne », écrit-il.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et