Actualités locales

"Violeur de la Sambre" : un appel pour rassembler les victimes

07 mars 2018 à 07h10 Par M.J.
C'est l'une des potentielles victimes de Dino Scala qui lance cet appel, à travers une page Facebook. Objectif, ne pas rester seule face aux événements de ces derniers jours et au probable procès à venir.

Clara Bernard souhaite rassembler les potentielles victimes de Dino Scala, celui que l'on appelle désormais "le violeur de la Sambre".

Elle-même a été victime d'un viol particulièrement violent chez elle en 1997, et dans une interview publiée par La Voix du Nord, elle explique que depuis l'arrestation de cet homme de 56 ans, tout est remonté à la surface. Son image la hante, avec l'angoisse qu'il ne la reconnaisse pas parmi ses victimes, ou pire, qu'il ne soit pas son agresseur.

Pour ne pas rester seule face à cette situation, et pour être plus forte(s) lors de la suite de l'affaire judiciaire, elle souhaite rassembler un maximum de victimes. Encore faut-il qu'elles se fassent connaître.

A cet effet, Clara Bernard a ouvert une page Facebook "Ensemble pour la vérité". Elle souhaite rassembler mais ne veut pas pour autant être considérée comme la porte parole de l'ensemble des victimes du violeur présumé.

Dino Scala, habitant de Pont-sur-Sambre dans l'Avesnois, a été arrêté, confondu par son ADN pour un viol commis à la frontière Belge en janvier, puis confirmé pour 19 affaires. Au cours de son audition il a reconnu avoir commis une quarantaine de viols depuis la fin des années 80, principalement sur des collégiennes et des lycéennes qu'il attaquait dans le dos, tôt le matin.