Actualités locales

« Le violeur de la Sambre » indique avoir fait une quarantaine de victimes

28 février 2018 à 15h32 Par T.D.
Crédit photo : Capture d'écran France Info

Le procureur de la République de Valenciennes tenait cet après-midi une conférence de presse après l’arrestation du violeur présumé de la Sambre. Cet homme de 56 ans, qui ne possède aucun casier judiciaire, a été mis en examen.

Interpellé lundi dans sa commune de Pont-sur-Sambre, ce père de famille a reconnu les faits lors de sa garde à vue. Devant les enquêteurs, il a avoué spontanément « une quarantaine de faits ». Il a expliqué avoir agi « sous le coup de pulsions qu’il n’arrivait pas à contrôler ». Les faits se sont produits dans la vallée de la Sambre depuis une trentaine d’années.

Son mode opératoire était souvent le même : il surprenait ses victimes de dos, tôt le matin, vêtus de gants et parfois d’un bonnet pour rendre plus difficile son identification. Certaines d’entre elles étaient mineures.

Agé de 56 ans, père de famille, le violeur présumé était impliqué dans la vie locale (il a été président d’un club de football) et n’avait jusqu’ici jamais été condamné. Un « monsieur tout le monde », des mots du procureur de la République.