Oise : des parlementaires visés par des menaces de mort

24 novembre 2021 à 9h36 par Iban D.

Crédit image: Facebook - Caroline Cayeux
séparateur

Tous ont reçu la même lettre accompagnée d’une balle de carabine 22 long rifle. Une enquête a été ouverte.

Le parquet de Beauvais a confirmé l'ouverture d'une enquête à la suite des menaces de mort envoyées par courrier à plusieurs parlementaires. Au moins quatre députés et trois sénateurs auraient été visés. Tous ont reçu la même lettre accompagnée d’une balle de carabine 22 long rifle

"Absent pour défendre notre liberté et celle de nos enfants, sache que nous n’oublierons pas ton absence et que la prochaine sera peut-être pour toi", peut-on lire sur le courrier signé au nom "des résistants". Le texte fait référence au vote sur le prolongement du pass sanitaire. 

Toutes les plaintes déposées dans les juridictions de Senlis et de Compiègne ont été rassemblées pour être traitées par le même service. 

La maire de Beauvais Caroline Cayeux a dénoncé ces menaces dans un message posté sur les réseaux sociaux : "abjectes menaces ! J'adresse mon total soutien aux 7 parlementaires de l'Oise qui ont reçu des lettres de menaces de mort en lien avec leur position au Sénat et à l'assemblée nationale. Je suis profondément outrée qu'on puisse ainsi menacer des représentants de la République".