Actualités locales

Violences conjugales : une nouvelle plateforme internet testée dans le Montreuillois

10 octobre 2019 à 10h13 Par I.D.
Crédit photo : Compte Twitter @MarleneSchiappa

Le dispositif a été présenté ce mercredi à Berck par Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité entre les hommes et les femmes.

Après Lille, Hazebrouck, Lens et Arras, Marlène Schiappa était en visite à Berck ce mercredi. La secrétaire d’État à l’égalité entre les hommes et les femmes poursuivait une série de déplacements dans la région sur le thème de la lutte contre les violences conjugales.

Hier matin, Marlène Schiappa a notamment visité un lieu d'accueil dédié aux femmes victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

La secrétaire d’État a également profité de ce déplacement pour présenter une nouvelle plateforme internet pour aider les victimes de violences. Avant d'être étendu au niveau national, le dispositif va d'abord être testé dans le Montreuillois.

Baptisé "Droit Direct", ce site web donne notamment accès à une information juridique et sociale pour les victimes. Il permet également une mise en relation avec des professionnels adaptés. Un bouton en haut à droite de la page d'accueil permet de cacher le site si votre conjoint arrive dans la pièce.

Autre annonce de la secrétaire d'Etat hier, celle concernant le bracelet anti-rapprochement qui pourrait être mis en place. Le gouvernement va engager 5,6 millions d'euros pour le lancement de la mesure et 1,8 millions d'euros pour le suivi du dispositif. Ce dernier doit permettre à une victime d'être alertée si son ex-conjoint violent s'approche d'elle. Il sera débattu ce jeudi à l'Assemblée Nationale.

Un numéro d'écoute existe également au niveau national pour les victimes et leurs proches. Le 3919 est anonyme et gratuit.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et