Actualités locales

Vendin-le-Vieil : Redoine Faïd entame une grève de la faim

21 février 2020 à 15h15 Par M.D
Crédit photo : La Voix du Nord archives

Le détenu le plus surveillé de France réclame son transfèrement dans l’établissement pénitentiaire le plus proche du lieu de son procès en appel qui doit s’ouvrir à la Cour d’assises du tribunal de Saint-Omer le 27 février.

Le braqueur multirécidiviste a entamé une grève de la faim, alors que son procès en appel pour le braquage d'un fourgon blindé devant la cour d'Assises du Pas-de-Calais, à Saint-Omer débutera jeudi 27 février. 

Il est incarcéré dans l'une des prisons les plus sécurisées de France depuis octobre 2018, après une spectaculaire évasion et trois mois de cavale. 

Ses avocats maîtres Yasmina Belmokhtar et Frank Bertin, expliquent que Rédoine Faïd sera toujours détenu dans cette prison de Vendin-le-Vieil, dans le Pas-de-Calais, durant toute la tenue du procès. 

Le malfaiteur, qui s'était déjà évadé en 2013 de la prison de Lille-Sequedin, a été définitivement condamné à 25 ans de réclusion pour avoir organisé le braquage raté ayant entraîné la fusillade de Villers-sur-Marne en 2010, qui avait coûté la vie à une policière municipale. 

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et