Actualités locales

Phildar va supprimer 123 postes et fermer 86 magasins

23 septembre 2020 à 08h54 Par I.D.
La boutique Phildar dans le centre-ville de Lille
Crédit photo : Google Street View

Ce mardi, le tribunal de commerce de Lille a validé le projet de reprise porté par l'actuel dirigeant Éric Vandendriessche.

Depuis le 20 mai 2020, la loi permet aux propriétaires d'une entreprise de la reprendre après un dépôt de bilan. C'est ce qui s'est passé ce mardi quand le tribunal de commerce de Lille a officiellement validé le projet de reprise de Phildar porté par l'actuel dirigeant Éric Vandendriessche.

Le fabricant et distributeur de fils à tricoter et de prêt-à-porter en laine était placé en redressement judiciaire depuis le début de l'été. Trois offres de reprise étaient sur la table. C'est au final la proposition de reprise conservant le moins d’emplois qui a été retenue.

Ce projet de reprise, soutenu par le comité social et économique, prévoit de supprimer environ 120 postes et de conserver seulement 15 magasins sur 101 (8 succursales et 7 boutiques affiliées). Aucun magasin ne serait conservé dans le Nord. Phildar souhaite désormais miser sur le « fabriqué soi-même », internet et le « made in France ».

Des offres de reclassement sont prévues au sein d’autres entreprises du groupe Mulliez comme Pimkie, Grain de Malice ou Rouge Gorge. Les salariés qui seront licenciés toucheront 5 000 euros par tranche de cinq ans d’ancienneté.

Phildar devrait rapatrier son siège à Roubaix dans les prochains mois.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et