Actualités locales

Marc Dutroux est-il encore dangereux ?

16 octobre 2019 à 10h26 Par I.D.
Crédit photo : @AFP ARCHIVES

Ce jeudi, la justice belge doit examiner une demande d’expertise psychiatrique déposée par les avocats du pédophile emprisonné depuis 23 ans. Il s'agit d'évaluer la dangerosité de Marc Dutroux dans le cadre d’une demande de libération conditionnelle.

C'est un sujet brûlant que doit aborder la justice belge ce jeudi. Celui de la dangerosité et du risque de récidive de Marc Dutroux, emprisonné à la prison de Nivelles depuis 23 ans.

En 2004, celui qui aura 63 le mois prochain avait été condamné à la prison à perpétuité pour le rapt, la séquestration et le viol de six fillettes et jeunes filles entre 1995 et 1996, ainsi que pour la mort de quatre d’entre elles. Deux avaient été assassinées et deux étaient mortes de faim. 

Demain, le Tribunal de l’application des peines (TAP) de Bruxelles doit examiner une demande d’expertise psychiatrique déposée par les avocats de Marc Dutroux. Une demande qui entre dans le cadre d’une demande de libération conditionnelle.

Le Tribunal de l’application des peines (TAP) a prévu de se réunir à la prison de Nivelles pour permettre à Marc Dutroux de prendre la parole. La décision devrait être mise en délibéré à la suite de l'audience.

Le sujet continue de diviser en Belgique. Marc Dutroux est vu comme "un pervers manipulateur" par les avocats et proches des victimes. A l'inverse, les avocats de Marc Dutroux estiment que "rien n'a été fait pour sa réinsertion".

Depuis 2012, l'ex-épouse de Marc Dutroux bénéficie d'une liberté conditionnelle. Michel Lelièvre, son complice, vient d'obtenir un avis favorable pour sortir après 25 ans d'emprisonnement.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et