Actualités locales

Manifestations et violences à Lille : les commerçants de la rue Nationale interpellent les autorités

23 janvier 2020 à 07h43 Par I.D.
Crédit photo : Twitter - Police Nationale 59

Près de 60 commerçants de la rue demandent des mesures auprès du préfet Michel Lalande et de la maire de Lille, Martine Aubry.

Depuis le début de la contestation de la réforme des retraites, le 5 décembre dernier, les manifestations organisées à Lille partent toujours de la Porte de Paris. Elles passent ensuite par le centre-ville et la rue Nationale notamment.

Dans les cortèges, quelques individus violents n'hésitent pas à s'en prendre aux vitrines des commerces ou au mobilier urbain. Une situation qui a poussé deux commerçants de la rue à lancer une pétition. Cinquante-huit commerçants l'ont signé, d'après nos confrères de la Voix du Nord

L'objectif est d'interpeller Michel Lalande, le préfet du Nord, et Martine Aubry, la maire de Lille. Et de demander des mesures préventives comme la « maîtrise » des Black blocs par la police et le nettoyage des trottoirs avant le passage de la manifestation. Il s'agit d'éviter que des pavés ou des barrières trainent sur la voie publique. 

Les commerçants demandent surtout que les manifestations n'empruntent plus la rue Nationale. C'est ce qui s'était passé le 14 janvier dernier quand la manifestation avait été interdite dans le centre-ville par arrêté préfectoral.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et