Actualités locales

Les victimes de violences conjugales peuvent désormais porter plainte au centre hospitalier Compiègne-Noyon

25 février 2021 à 16h16 Par E.D.
Crédit photo : Photo d'illustration

Le centre hospitalier Compiègne-Noyon a signé un protocole de lutte contre les violences intrafamiliales avec la sous-préfecture, la police, la gendarmerie et la justice.

L’objectif : réaffirmer la collaboration des différents acteurs sur le sujet et entériner un nouveau dispositif. Celui de faciliter le dépôt plainte des personnes victimes de violences intra familiales.

Dorénavant, les enquêteurs se déplaceront directement à l’hôpital afin de recueillir la plainte. L'établissement vient pour cela d'aménager, dans plusieurs services de médecine, des salles spécifiques pour que les victimes et les forces de l'ordre se rencontrent.

Une avancée majeure alors que le ministère de l'Intérieur a enregistré une hausse de 9% de ces violences en 2020. 

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et