Actualités locales

Les CRS sont arrivés à Reims Croix-Rouge

03 mars 2021 à 10h07 Par M.J.
Photo d'illustration

Pendant quelques heures ce mardi, il y a eu comme un flottement quant à l'arrivée promise des forces de l'ordre.

Les 80 CRS promis ont finalement pu être déployés ce mardi soir dans le quartier Croix-Rouge de Reims, là où Christian Lantenois, le photojournaliste de L’Union s’est fait violemment agresser samedi dernier.

Dans l'après-midi pourtant, il ne semblait pas gagné que les policiers puissent être affectés à ce quartier.

En effet au dernier moment, la compagnie de CRS prévue pour être déployée en renforts à Reims a dû être redirigée dans l’Oise à Beauvais suite à une flambée de violence.

Finalement c'est en fin d'après-midi qu'une solution a été trouvée.

Une autre compagnie de CRS a pu être mobilisée aux alentours de 18h pour patrouiller dans le quartier Croix-Rouge.

Objectif des autorités, « sécuriser de manière très visible le quartier, pour au moins toute la semaine » selon le Préfet de la Marne Pierre N'Gahane.

Le maire de Reims Arnaud Robinet appelle pour sa part à ne pas faire de généralisation et à ne pas stigmatiser le quartier.

Dans la presse pourtant, les témoignages des habitants se multiplient pourtant pour dénoncer une dégradation constante de la situation, avec une montée de la violence.

Concernant l'agression de Christian Lantenois

Le photojournaliste de l’Union est toujours hospitalisé, son pronostic vital était toujours engagé ce mardi soir.

Un suspect a été interpellé, un jeune homme majeur, et sa garde à vue pour tentative d’homicide aggravée a été prolongée ce mardi soir selon le ministre de l’Intérieur.

Gérald Darmanin a été interpellé à l’Assemblée Nationale à ce propos par le député de la Marne Eric Girardin.

Le ministre a expliqué que l’interpellation avait pu avoir lieu grâce aux caméras de surveillance de la Ville de Reims, situées aux abords de la médiathèque.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et