Actualités locales

Le gouvernement annonce la "fin progressive" des animaux sauvages dans les cirques itinérants

29 septembre 2020 à 09h46 Par I.D.
Crédit photo : Pixabay

La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a fait plusieurs annonces ce matin sur le bien-être animal.

C'est une mesure qui devrait provoquer la colère des propriétaires de cirques. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a annoncé ce matin la "fin progressive" des animaux sauvages dans les cirques itinérants.

Barbara Pompili s'exprimait ce mardi sur bien-être de la faune sauvage captive. La ministre a également annoncé la fin de la reproduction et de l'introduction de nouveaux orques et dauphins dans les trois delphinariums que compte notre pays (le Parc Astérix dans l'Oise, MarineLand à Antibes et Planète Sauvage en Loire-Atlantique). "Dès à présent, nous n’autoriserons plus l’ouverture de nouveaux delphinariums. Et pour les 3 delphinariums qui existent dans notre pays, nous cessons l’introduction de nouveaux animaux et la reproduction en captivité", a précisé Barbara Pompili.

Enfin, le gouvernement a pris la décision d'interdire l'élevage des visons d'Amérique pour leur fourrure d'ici 5 ans.

Barbara Pompili a insisté sur le caractère progressif de ces mesures lors de sa conférence de presse. "C’est une transformation progressive de ces secteurs que nous engageons. Une transformation qui ne doit pas être pensée contre les professionnels concernés, mais bien avec eux. Cette transition devra s’étaler sur plusieurs années, parce qu’elle va changer la vie de nombreuses personnes. Nous devons les respecter et les accompagner, et c’est ce que le Gouvernement s’engage à faire", a assuré la ministre de la Transition écologique.

Des mesures de reconversion professionnelle seront mises en place pour les salariés des cirques.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et