Actualités locales

Insultes racistes et xénophobes à Saint-Quentin

27 janvier 2020 à 10h50 Par M.J.
Crédit photo : Google Street View

Des messages ont été collés sur la vitrine de ce restaurant vietnamien en fin de semaine dernière, provoquant une passe d'armes politiques sur fond d'élections municipales.

Vendredi, quelle ne fut pas la surprise de la patronne de ce restaurant vietnamien saint-quentinois de découvrir plusieurs papiers collés sur sa vitrine. Tous étaient imprimés du même message de haine :

"L'Europe aux Européens… Arabes, noirs, asiatiques, go home. Non au grand remplacement."

Le ou les auteurs de ce type de provocation à caractère racial encourt jusqu'à un an de prison et 45.000€ d'amende.

Une plainte a été déposé par la patronne en question dès vendredi après-midi, et depuis l'affaire prend une tournure politique.

Selon Le Courrier Picard, le candidat à la mairie de Saint-Quentin Olivier Tournay (Parti Communiste Français) appelle à un rassemblement ce lundi après-midi à 18h devant le restaurant en question, rue du Wé, pour "couper court aux calculs politiques racistes".

Problème, selon la maire Frédérique Macarez, candidate à sa propre succession, cet appel se serait fait sans l'accord de la patronne du restaurant. Elle dénonce une récupération politique de la part du PCF.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et