Actualités locales

De nouvelles restrictions dans le Pas-de-Calais mais pas de couvre-feu au Touquet

16 octobre 2020 à 09h18 Par M.J.
Crédit photo : Flickr - OliBac

Le Préfet du Pas-de-Calais veut notamment éviter que les fêtes qui ne peuvent plus avoir lieu dans la métropole lilloise se reportent dans son département.

Le contexte sanitaire se dégrade de nouveau de plus en plus rapidement et c'est ce qui pousse le Préfet du Pas-de-Calais a prendre de nouvelles mesures, supplémentaires à ce qui est annoncé par le Gouvernement à l'échelle nationale.

Concrètement au niveau des chiffres publiés ce jeudi soir par Santé Publique France, en Nord-Pas-de-Calais, 119 personnes sont entrées au cours des 24h précédentes dans les hôpitaux de Lille, Valenciennes, Douai, Lens ou Boulogne-sur-Mer par exemple. C'est le même niveau que le 22 avril dernier alors que nous étions encore tous confinés.

Hospitalisations NPDC au 15-10-2020.png (86 KB)

Les mesures qui entrent en vigueur ce samedi 17 octobre 2020

Dans tout le Nord-Pas-de-Calais et d’ailleurs sur l’ensemble du territoire national, les fêtes de mariage, les fêtes familiales, amicales ou les fêtes d’étudiants dans des salles municipales, polyvalentes ou dans tout établissement accueillant du public sont interdites. C’est ce qu’a annoncé le Premier Ministre ce jeudi lors de sa conférence de presse faisant suite à l'annonce du couvre-feu dans 8 grandes métropoles (dont celle de Lille) par Emmanuel Macron.

Dans le Pas-de-Calais le Préfet a décidé d'aller plus loin.

Il craint notamment un report des fêtes étudiantes lilloises.

Les bars devront fermer plus tôt ce samedi demain soir, à 22h au lieu de minuit pour l’instant.

Par ailleurs la jauge du stade Bollaert est abaissée de 5.000 à 1.000 spectateurs, les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique sont interdits, les salles de sport ferment et pour les événements types brocantes ou vide-grenier, la règle des 4 m2 par personne doit être respectée.

En revanche le Préfet du Pas-de-Calais Louis Le Franc oppose pour l'instant une fin de non-recevoir au maire du Touquet. Non, il ne l'autorise pas à prendre un arrêté municipal pour imposer un couvre-feu de son propre chef.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et