Actualités locales

Broclist.fr, le site pour ceux qui ne savent pas chiner mais aiment le vintage

06 septembre 2017 à 11h01

Marre des grandes enseignes de meubles et de déco ? Fatigués de trouver votre bibliothèque Billy dans tous les appartements de vos potes ? Pour se faire un chez soi rien qu’à soi, il n’y a pas mille solutions, il faut chiner. Broc List se propose de le faire pour ceux qui n’ont pas le courage de faire les brocantes le dimanche matin. 

Et c’est vrai que ça peut jouer comme concept. « Ça fonctionne comme un site de petites annonces, sauf que ce ne sont pas les vendeurs qui publient mais les acheteurs, détaille Faustine De Angelis, la créatrice lilloise avec Pierre Jollet, du site. Les gens mettent ce qu’ils recherchent avec les dimensions et le modèle, leur budget maximum, et le lieu de livraison. » Les « chasseurs » inscrits sur le site vont alors se mettre à la recherche de votre table en acajou dans leurs brocantes habituelles. S’ils trouvent, ils vous contactent.

Les « chasseurs », ce sont des professionnels comme des particuliers. Ils fixent eux-mêmes les prix. À l’acheteur d’accepter ou non, bien sûr. « Pour les pros, le site est un biais complémentaire. Pour les particuliers, c’est un moyen d’arrondir ses fins de mois. Et il y a le plaisir de chiner! »

Faustine en sait quelque chose, l’idée lui est venue comme ça. « Je fais les brocantes depuis toujours. Il y a donc beaucoup de meubles de brocantes chez moi. Les gens ont commencé à me demander de les appeler si je trouvais sur une brocante tel ou tel meuble. Je me suis mise à chiner pour des potes, et ça m’a plu. Je me suis dit que ça pourrait en intéresser d’autres. »

Le site compte aujourd’hui un millier d’inscrits, dont une bonne moitié de chasseurs. Tout y est sécurisé. « Le paiement se fait en ligne. Tant que l’acheteur n’a pas reçu son meuble, on ne débloque pas le paiement pour le vendeur. Et Broc’list prend 10% de commission. »

On vous conseille bien sûr d’aller faire un tour sur le site internet. Et la page Facebook, tiens.

 Plus d'infos sur la page Facebook de Vozer.fr