Actualités locales

6 mois de prison avec sursis requis contre le pêcheur accusé d'avoir frappé un bébé phoque

23 septembre 2020 à 10h25 Par I.D.
Crédit photo : Page Facebook " Centre de Soins de la Faune Sauvage LPA de Calais"

Ce mardi, le pêcheur originaire de Coudekerque a nié les faits devant le tribunal. La décision a été mise en délibéré au 20 octobre.

Les faits remontent au dimanche 15 septembre 2019. Une femelle phoque avait été retrouvée blessée sur la plage de Malo-les-Bains. A l'époque, un pêcheur était soupçonné d'avoir donner plusieurs coups de pied sur la tête de l'animal. Le bébé phoque avait ensuite été soigné dans les locaux de la Ligue protectrice des animaux du Calaisis. Baptisée Laetitia, la femelle phoque était finalement décédée quelques jours plus tard. 

Les coups présumés du pêcheur n'étaient pas à l'origine de la mort de l'animal d'après les conclusions du vétérinaire. Près d'un an après les faits, l'accusé passait devant le tribunal ce mardi. Il a nié avoir frappé le phoque, une version contredite par plusieurs témoins.

L’avocate de la défense a plaidé la relaxe. Le procureur de la République de Dunkerque a requis 6 mois de prison avec sursis et 3 000 euros d’amende. La décision a été mise en délibéré au 20 octobre.

Téléchargez gratuitement l'application Contact FM sur  et