Jeune femme renversée dans la Somme : l'accident était en fait un assassinat

20 septembre 2021 à 7h53 par Iban D.

séparateur

Un homme et son ex-épouse ont été mis en examen et placés en détention provisoire. Ils sont accusés d'avoir tué la nouvelle compagne du trentenaire et d'avoir maquillé l'assassinat en accident de la route.

La mort accidentelle d'une jeune femme de Frévent (Pas-de-Calais) cachait en fait un assassinat. Mardi dernier, Léa Demagny, 22 ans, perdait la vie après avoir été renversée sur une route départementale à Bouquemaison dans la Somme. La victime, aide-soignante dans l’Ehpad du centre hospitalier de Doullens, marchait à pied sur la route avec son compagnon au moment de l'accident.

Pris en charge en état de choc, cet homme de 30 ans avait expliqué que leur voiture était tombée en panne et que le couple avait décidé de rentrer à pied. Un appel à témoins avait même été lancé pour retrouver le véhicule en fuite.

Terrible retournement de situation ce week-end. On a finalement appris que la femme au volant était l'ex-épouse du nouveau compagnon de la victime. Elle a avoué avoir volontairement renversé la jeune femme avec la complicité de l’homme en question. Ce dernier et son ex-épouse entretenaient de nouveau une liaison.

D'après ses déclarations devant les enquêteurs, le suspect ne parvenait pas à se séparer de sa nouvelle compagne. Il aurait alors décidé, avec son ex-épouse, de tuer la jeune femme en simulant une panne de voiture pour qu'elle se retrouve au bord de la route.

Le couple a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire. Les deux amants ont été incarcérés dans deux prisons différentes en attendant un éventuel procès devant la cour d'assises.