Grève chez Place Mobilité : les transports scolaires perturbés dans le Douaisis

24 novembre 2021 à 7h31 par Iban D.

Crédit image: La Voix du Nord
séparateur

Deux dépôts ont déposé un préavis de grève illimité à partir de ce mercredi 24 novembre. Les revendications portent sur une hausse des salaires.

Un mouvement de grève commence aujourd'hui chez Place Mobilité. La mobilisation devrait durer au moins cinq jours d'après les syndicats. Deux dépôts, Rosult et Somain, et 58 conducteurs de bus sont concernés au total.

Certaines lignes scolaires assurées par Evéole seront perturbées aujourd'hui et peut-être jusqu'à la fin de la semaine. La région Hauts-de-France annonce également des perturbations sur les transports scolaires et interurbains des réseaux Arc en Ciel 3. La ligne Aniche - Denain est notamment concernée, sur les périmètres du « Cambrésis – Solesmois ».

Des perturbations sont également attendues sur 5 lignes du réseau  Arc en Ciel 2 (périmètres de la Pévèle) :

  • 851S/411 (Landas - Pecquencourt),
  • 851S/420 (Pecquencourt - Landas),
  • 872S/340 (Landas - Saint Amand les Eaux),
  • 872S/371 (Saint Amand les Eaux - Landas),
  • 874S/324 (Marchiennes - Saint Amand les Eaux).

Plus d'infos sur le site internet du réseau Arc en Ciel

Les raisons de la grève

Les revendications des syndicats portent globalement sur une augmentation des salaires. Dans un communiqué diffusé hier soir, la direction de Place Mobilité "regrette et déplore vivement cette situation" dans un contexte de difficultés économiques à cause de la crise sanitaire.

Elle assure également avoir répondu favorablement à six des huit revendications portées par les syndicats.