Covid-19 : le confinement des non-vaccinés n'est "pas nécessaire en France", déclare Emmanuel Macron

19 novembre 2021 à 7h26 par Iban D.

Crédit image: La Voix du Nord
séparateur

Interrogé dans la Voix du Nord, le chef de l'Etat estime que le pass sanitaire permet d'éviter de prendre une telle mesure.

Appliqué en Autriche notamment, le confinement des non-vaccinés n'est "pas nécessaire en France" a déclaré Emmanuel Macron dans un entretien accordé à nos confrères de la Voix du Nord. Le chef de l'Etat estime que l'existence du pass sanitaire permet d'éviter de prendre une telle mesure.

"Les pays qui confinent les non-vaccinés sont ceux qui n’ont pas mis en place le pass. Cette mesure n’est donc pas nécessaire en France. Par contre, je pense qu’on doit tous se faire les ambassadeurs de la vaccination. Je le vois, la parole publique a ses limites. Aidez-moi à convaincre ceux qui sont réticents, qui se sont enfermés dans une défiance solitaire".

Concernant la troisième dose du vaccin, Emmanuel Macron attend l'avis des autorités sanitaires avant une éventuelle généralisation à l'ensemble de la population. Pour le moment, la campagne de rappel concerne les plus de 65 ans et les personnes les plus fragiles. A compter du 15 décembre, les plus de 65 ans vaccinés depuis plus de 6 mois auront 5 semaines pour effectuer leur dose de rappel. Une fois ce délai dépassé, leur pass sanitaire ne sera plus valable.

La campagne de rappel commencera en décembre pour les 50-64 ans. Les personnes concernées peuvent déjà prendre rendez-vous.

La France est touchée depuis plusieurs jours par un rebond de l'épidémie de Covid. La barre des 20 000 cas postifs est dépassée depuis trois jours et tous les départements français sont désormais au-dessus du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100 000 habitants.