Coupe de France : le LOSC très diminué avant son déplacement à Lens

4 janvier 2022 à 8h28 par Iban D.

Crédit image: Contact FM
séparateur

Le LOSC devra composer avec une dizaine d'absents ce soir à Lens pour le derby en Coupe de France. Au moins sept joueurs sont positifs au Covid.

Le dernier match des 16èmes de finale de la Coupe de France nous offre un derby du Nord ce soir à Bollaert entre Lens et Lille. Contrairement au dernier match entre les deux équipes (victoire des Lensois 1 à 0 en Ligue 1 le 18 septembre), c'est un LOSC très diminué qui est attendu chez son rival ce soir.

L'entraîneur Jocelyn Gourvennec devra composer une équipe amputée d'au moins une dizaine de joueurs absents. Depuis la fin de semaine dernière, sept joueurs de l'effectif dont son meilleur buteur Jonathan David ont été testés positifs au Covid. D'autres tests sont prévus ce mardi matin. Parmi les autres forfaits, on peut citer les Turcs Burak Yilmaz (suspendu), Zeki Çelik (blessé), Timothy Weah et Léo Jardim (phase de reprise).

"Le maître mot aujourd'hui, c'est de s'adapter. On est dans l'adaptation en permanence. On reste déterminé et notre volonté est d'aller se qualifier. La Coupe de France, c'est la compétition. L'objectif est de se qualifier sur un match comme celui-là", a déclaré le coach lillois en conférence de presse ce lundi

Retour de Kakuta et Saïd à Lens

Côté Sang et Or, Franck Haise aura moins de problème pour composer une équipe compétitive pour ce derby. L'entraîneur lensois peut compter sur presque tous les joueurs de son effectif. A noter notamment les retours de Gaël Kakuta et Wesley Saïd, et la première apparition dans le groupe pour la nouvelle recrue Patrick Berg.

Quatre joueurs manquent à l'appel au RC Lens : Deiver Machado et Jonathan Gradit, suspendus, mais aussi Ignatius Ganago et Massadio Haïdara en sélection.

Le match se jouera devant 5 000 spectateurs maximum, conformément aux mesures gouvernementales entrées en vigueur ce lundi pour lutter contre l'épidémie. Ce soir, les places disponibles seront réservées aux abonnés de la tribune Marek.