Triple homicide à Carvin : le procès commence ce mardi 8 mars

4 mars 2022 à 9h53 par Iban D.

séparateur

Le 5 avril 2020, Jennifer et ses deux enfants de 16 et 11 ans avaient été tués à l'arme blanche. L'accusé David Locufier sera jugé la semaine prochaine devant les assises de Saint-Omer.

C'est un procès particulièrement douloureux qui va s'ouvrir ce mardi 8 mars devant la cour d'assises de Saint-Omer. Celui du triple homicide survenu à Carvin le dimanche 5 avril 2020. Ce jour-là, Jennifer Bastien et ses deux enfants de 16 et 11 ans, Doriane et Thiméo, ans avaient été mortellement poignardés. David Locufier, compagnon de Jennifer et beau-père des enfants, sera seul dans le box des accusés la semaine prochaine.

Les trois autres enfants âgés de 6, 9 et 13 ans avaient assisté à la scène d'horreur avant de donner l'alerte. Le suspect avait ensuite retourné l'arme contre lui, se blessant gravement. 

Les enquêteurs de la brigade criminelle de Lens avaient évoqué un drame du confinement, comme l'expliquent nos confrères de la Voix du Nord. L'atmosphère familiale s'était fortement dégradée et les disputes étaient de plus en plus nombreuses jusqu'à cette terrible soirée d'avril 2020. 

L'un des enjeux du procès sera de comprendre comment cet ancien concierge de 40 ans, inconnu des services de police et sans antécédents judiciaires, a pu aller jusqu'à poignarder Jennifer et les deux enfants de sa compagne. Le verdict est attendu le vendredi 11 mars.