TER Hauts-de-France : la SNCF annonce du renfort et "un retour à la normale" fin novembre

27 octobre 2021 à 7h38 par Ines M.

Crédit image: TER Hauts-de-France
séparateur

La SNCF répond à la région Hauts-de-France avec l’annonce d’un plan immédiat de redressement pour faire face aux dégradations sur son service TER.

Une réponse suite au coup de colère de la région dans un communiqué publié lundi 25 octobre 2021. Elle menaçait la SNCF de stopper ses paiements si l’entreprise ne trouvait pas une solution face à la dégradation de son service TER sur le territoire des Hauts-de-France. Une situation qui s'est aggravée à la rentrée. Dans un communiqué, l'entreprise évoque des causes diverses :

"Une tension sur les effectifs, principalement chez les personnels roulants, conducteurs et contrôleurs, l’augmentation de faits externes : accidents de personnes, accidents avec des véhicules routiers, heurts
d’animaux, bagages oubliés, aléas climatiques… La tension sur le parc matériel : en raison de rames accidentées, une dizaine de matériels TER manquent chaque jour à la production d’un service normal"

 

La SNCF s’engage à mettre en place un plan immédiat de renforts avec:

  • L’affectation de 40 personnels roulants, conducteurs et contrôleurs, qui seront en poste d’ici le 8 novembre ;
  • Le renfort dès cette semaine par des personnels volontaires venus d’autres entités de SNCF
    Voyageurs, sur les métiers de la maintenance, de la conduite et du contrôle des trains ;
  • Le renforcement de la capacité de maintenance et de réparation des rames TER en week-end et cela
    dès le week-end prochain avec la mobilisation de personnels ;
  • Le renfort du parc matériel avec l’arrivée dès cette semaine de 2 locomotives supplémentaires en Picardie.