Meurtre de la petite Aliana à Saint-Amand : sa mère condamnée à 18 ans de prison

19 janvier 2022 à 8h44 par Iban D.

séparateur

Nicole Follet, 25 ans, a été condamnée ce mardi à 18 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son bébé en mai 2018 à Saint-Amand-les-Eaux.

Le verdict est tombé hier soir devant la cour d'assises du Nord à Douai. Nicole Follet a été reconnue coupable du meurtre de son bébé de 9 mois et condamnée à 18 ans de réclusion criminelle. La jeune femme de 25 ans devra se soumettre à six années de suivi socio-judiciaire à sa sortie de prison.

Les faits remontent à la nuit du 28 au 19 mai 2018 à Saint-Amand-les-Eaux (Nord). La petite Aliana avait été retrouvée morte au domicile de ses parents, victime d'une asphyxie d'au moins "deux à trois minutes"selon les légistes. Nicole Follet avait d'abord accusé le père de l'enfant avant d'évoquer un accident.

Ce n'est qu'un an après les faits qu'elle avait reconnu avoir étouffé Aliana avec un oreiller pour "ne plus entendre" ses pleurs.

Une femme victime de violences pendant son enfance

L'enquête et le procès s'est notamment concentrée sur le passé de Nicole Follet. La jeune femme a été victime de violences et d'inceste pendant son enfance. Elle a également subi des maltraitances dans sa première famille d'accueil. La jeune femme assure aussi avoir été abusée sexuellement par des camarades de lycée.