La fédération communiste du Nord porte plainte après des actes de vandalisme dans son siège à Lille

12 avril 2022 à 8h50 par Ines M.

Crédit image: Google Maps
séparateur

Des individus ont vandalisé le siège du parti communiste à Lille le soir des résultats du premier tour des élections présidentielle.

La fédération communiste du Nord a décidé de porter plainte après que plusieurs individus aient tenté de forcer le local du siège à Lille, rue inkermann. Les faits ont eu lieu, dimanche 10 avril, peu après le résultat du premier tour, la porte d'entrée a été endommagée. Les casseurs reprochent au candidat du PCF, Fabien Roussel, d’avoir empêché la gauche d’accéder au second tour. La fédération du parti communiste du Nord a également précisé avoir été victime de messages de menaces et d'insultes. 

D'autres incidents ont eu lieu le soir même dans d'autres sièges de France, exemple à Nantes où le mot "traîtres" a été tagué sur la permanence PCF.