Inflation : les tarifs du gaz et de l'électricité pourraient augmenter d'au moins 10% en 2023

14 septembre 2022 à 10h19 par Iban D.

Crédit image: Pixabay
séparateur

La Première ministre Elisabeth Borne détaillera, en conférence de presse cette après-midi, les modalités du bouclier tarifaire qui s'appliquera l'année prochaine.

D'après nos confrères du Parisien ou de FranceInfo, les factures de gaz et d'électricité pourraient augmenter d'au moins 10% en 2023. Depuis plusieurs semaines déjà, le gouvernement annonce de nouvelles hausses des tarifs de l'énergie à prévoir en début d'année prochaine. La faute à une inflation qui va rester très élevée, mais aussi à un bouclier tarifaire qui sera un peu moins protecteur à partir de janvier prochain.

Pour rappel, depuis novembre 2021, la hausse des tarifs du gaz et de l'électricité est plafonnée à 4%. A partir de janvier 2023, une forme atténuée de bouclier tarifaire prendra le relais. Les factures d'énergie seront plus importantes mais la hausse sera "contenue" et "la plus raisonnable possible" d'après les mots utilisés par l'exécutif. Les modalités de ce nouveau bouclier tarifaire seront précisées par Elisabeth Borne en conférence de presse ce mercredi après-midi à partir de 15h30.

Le gouvernement envisagerait également de permettre à plus de ménages de toucher le chèque énergie d'une valeur de 150 euros. Le dispositif bénéficie actuellement à 6 millions de personnes.

Cet après-midi face à la presse, la Première ministre évoquera aussi les scénarios d’approvisionnement du pays en énergie, et les efforts qui seront demandés aux entreprises, collectivités et particuliers pour éviter les pénuries et les coupures cet hiver.