Grève chez Ilévia : le mouvement pourrait se durcir la semaine prochaine

10 juin 2022 à 9h53 par Iban D.

séparateur

Le mouvement est reconduit ce vendredi pour un quatrième jour consécutif. Les grévistes réclament une augmentation des salaires.

Un mouvement de grève est en cours depuis mardi chez Ilévia, le réseau des transports en commun de la métropole lilloise. La mobilisation impacte surtout les tramways aux heures de pointe. Pour ce vendredi par exemple, Ilévia annonçait des retards entre 6h45 et 9h15, et de 17h à 20h.

Comme dans beaucoup de mouvements sociaux actuellement, la question des salaires est au cœur des revendications des grévistes. Les quatre réunions de négociations annuelles obligatoires (NAO) ont débouché sur un blocage. La direction a proposé une augmentation salariale de 2,25 %, une prime de 300 € sur 2021 et une participation de l’employeur aux tickets restaurant. Elle a parlé de "propositions sociales fortes" quand la CGT a déploré des mesures insuffisantes. Le syndicat réclame une hausse des salaires de 5 %, dans un contexte d'inflation et de baisse du pouvoir d'achat.

La CGT aurait proposé une cinquième réunion de NAO, ce qui a été refusé par la direction. D'où, ensuite, l'appel à une grève reconductible lancé mardi par le syndicat. Ce dernier pourrait durcir le mouvement social à partir de lundi avec des arrêts de travail de dix minutes par heure. "La direction ne pourra plus remplacer les conducteurs et les horaires ne pourront plus être respectés", déclare Mohamed Fahri, secrétaire général de la CGT et secrétaire du CSE d’Ilévia, dans les colonnes de la Voix du Nord.