Dispense de peine pour la policière qui avait causé un accident en tirant sur un collègue avec un taser

10 mars 2022 à 7h23 par Iban D.

séparateur

La brigadière de 35 ans a tout de même été reconnue coupable de violence avec arme et mise en danger de la vie d'autrui.

Les faits remontent au 28 août 2021 rue de Paris à Tourcoing. Il était 1 heure du matin quand six policiers dans une voiture revenaient d'un pot de départ au commissariat de Tourcoing pour rentrer à celui de Roubaix. C'est à ce moment-là qu'une policière aurait "pour rire" jouer avec son taser et visé l'un de ses collègues. La voiture des policiers avait ensuite percuté un véhicule en stationnement avant de poursuivre son chemin. Un jeune de 17 ans en scooter avait assisté à la scène avant de dénoncer les faits.

Trois des policiers présents dans le véhicule étaient jugés le 22 février dernier. A l'époque, le parquet avait requis 10 mois de prison avec sursis, une amende de 2000 euros, l'interdiction de porter une arme pendant 18 mois et d'exercer sa profession pendant six mois. Ce mercredi 9 mars, la brigadière de 35 ans a été reconnue coupable de violence avec arme et de mise en danger de la vie d'autrui, mais dispensée de peine

Poursuivis pour délit de fuite et complicité de délit de fuite, les deux autres policiers ont été relaxés.