Actualités locales

Villeneuve d'Ascq : les syndicats refusent de signer le plan de départs volontaires chez Pimkie

05 mars 2018 à 17h03 Par M.D
Les deux syndicats, qui représentent plus de la moitié des voix aux élections internes, ont annoncé qu'ils rejetaient le plan de départs volontaires. Ils refusent de participer à ce qu'ils considèrent comme une "grande braderie".

Les syndicats majoritaires CGT et FO ont annoncé lundi qu'ils rejetaient le plan de départs volontaires chez Pimkie une décision qui n'empêche pas la direction d'appliquer unilatéralement ce plan. Il prévoit 208 départs.  "Les membres de la section syndicale FO Pimkie refusent de participer à la grande braderie que Pimkie organise pour se séparer de ses salariés", déclare un communiqué de la Fédération des employés et cadres Force Ouvrière.

Les deux syndicats représentent plus de la moitié des voix aux élections internes.Toutefois la direction peut appliquer ce plan sans la signature des syndicats, si elle le fait homologuer auprès de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte).