Une pétition contre la suppression des bus à Fourmies

11 août 2016 à 14h47

Par souci d'économie, le département du Nord compte supprimer certaines ligne, peu empruntées. En colère, un fourmisien ne compte pas en resté là. 

 

Le réseau Arc-en-Ciel risque de connaître quelques turbulences dans les prochains jours. Le département du Nord a décidé de réduire l'offre des transports en commun de ses usagers pour faire des économies sur les lignes peu utilisées. Mais un Fourmisien de 46 ans ne l'entend pas de cette oreille et vient de lancer une pétition. Lui, qui utilise régulièrement les bus pour chercher un emploi ou encore pour aller faire ses provisions. Au-delà de son cas personnel, ce sont des centaines d'usagers qui vont devoir aller au travail à pied ou encore de prendre plusieurs correspondances pour aller à l'école. 

 

"Cette partie du service public ne doit pas disparaître".

 

Lors de sa venue dans la ville, le président de la Région des Hauts-de-France avait annoncé voulour désenclaver Fourmies et l'Avesnois. Chez Arc-en-Ciel, on veut calmer le jeu. Pour eux, seuls quelques horaires de passage, surtout en pèriode scolaire, vont être supprimés et non pas l'ensemble d'une ligne en particulier. Le réseau sera tout de même amputé de 14% de son offre actuel à partir du 1er septembre. De son côté, le Fourmisien a récolté seulement 14 signatures pour sa pétition.