Actualités locales

Un prêtre nordiste suspendu, accusé de viols

26 février 2018 à 09h56 Par M.J.
Le prêtre est suspendu de ses fonctions par l'Archevêque de Lille. Il officiait à Gravelines mais les faits qui lui sont reprochés datent de son ministère à Nieppe.

Le père Vincent Sterckeman, 44 ans, est accusé de viol aggravé entre 2004 et 2008. Une jeune femme âgée de 15 ans à l'époque des faits l'accuse d'avoir abusé d'elle lorsqu'il officiait à Nieppe dans les Flandres.

Il a été interpellé jeudi dernier et placé en garde à vue, avant d'être présenté au juge d'instruction de Dunkerque le lendemain et finalement mis en examen en fin de journée vendredi. A l'issue des auditions, le prêtre a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec son accusatrice, mais il affirme qu'elle avait déjà ses 15 ans et surtout que les rapports à l'époque étaient consentis. L'homme, lui, est libre sous contrôle judiciaire.

Une deuxième jeune femme a témoigné également, affirmant avoir eu des rapports sexuels consentis avec le prêtre, et une troisième doit être entendue à son tour prochainement.

Le prêtre est suspendu de ses fonctions

Dès qu'il a appris les poursuites engagées à l'encontre du prêtre, l'Archevêque de Lille Mgr Laurent Ulrich a décidé de le suspendre de ses fonctions. Le père Vincent Sterckeman officiait à Gravelines, il avait été promu en 2013. Il était chargé de représenter le doyenné littoral ouest en tant que membre du collège des consulteurs, un organisme consultatif du diocèse. Sa paroisse est administrée provisoirement par le doyen du littoral dunkerquois ouest.

L'archevêque exprime sa compassion à l’égard de la plaignante et de ses proches. Il estime que ces actes, s'ils sont avérés, sont des abus de confiance, ils blessent durablement les jeunes et leur entourage et ne sont pas tolérables.