Un policier lensois condamné pour corruption

14 septembre 2017

Pendant 6 ans, le policier habitant à Lens aurait touché près de 15.000€ contre des informations exploitées commercialement.

Le policier touchait de l'argent de la part d’un installateur en système d’alarme, pour qu'il lui fournisse des informations sur les victimes de cambriolages ou d’effractions. Le policier lui sortait des mains courantes déposées pour des effractions, de manière à ce que l'installateur d'alarme puisse contacter ces personnes et leur offre ses services.

L'installateur n'aurait finalement pas concrétisé d'affaire à la suite de ces informations. Les deux hommes, mais aussi l'épouse du policier qui avait encaissé une partie des pots de vin sur son compte, ont été condamnés suite à l'enquête diligentée par le Parquet de Béthune.

Le policier écope de trois ans de prison dont 2 avec sursis, 5.000€ d’amende et 5 ans d’interdiction d’exercer son métier. La peine sera bien inscrite sur son casier judicaire, le Tribunal n'ayant pas accédé à sa demande de dispense. Son épouse est condamnée à six mois avec sursis. Enfin l'installateur d'alarme écope de deux ans de prison dont un avec sursis et mise à l'épreuve. Des peines qui pourront être aménagées.

L'avocat du policier a d'ores et déjà annoncé son intention de faire appel de ce jugement, s'appuyant sur les remors de son client et ses excellents états de service jusqu'ici. Selon lui, il aurait cédé à une opportunité lors d'une période de détresse financière.