Sommet franco-britannique : un nouveau traité pour compléter les accords du Touquet

18 janvier 2018
Par I.D.
Réunis à Sandhurst au sud de Londres pour un sommet franco-britannique, Emmanuel Macron et Theresa May doivent annoncer une augmentation de la contribution financière du gouvernement britannique à Calais.

A l'occasion de ce sommet franco-britannique, un nouveau traité qui va compléter les accords du Touquet de 2004 doit être signé entre Emmanuel Macron et Theresa May. Celui-ci prévoit plusieurs mesures qui doivent être officialisées dans la journée. 

D'abord, le gouvernement britannique va annoncer qu'il augmente de 50,5 millions d'euros sa contribution financière à Calais. Cet argent doit notamment servir à renforcer la sécurité à la frontière. Durant les trois dernières années, Londres a déjà dépensé 113 millions d'euros à Calais, où les agents britanniques effectuent des contrôles.

La France va également demander au Royaume-Uni d'en faire davantage dans la gestion des migrants, comme d'accélérer le traitement des demandes d'asile et d'accueillir plus de mineurs isolés. Au moment du démantèlement de la « jungle », 2 000 mineurs avaient été pris en charge et le Royaume-Uni s'était engagé à accueillir tous les enfants ayant de la famille sur place. Selon les chiffres du ministère britannique de l’Intérieur, 769 mineurs isolés ont été accueillis de l'autre côté de la Manche.