Somme : 30 députés écrivent à Bigard pour lui réclamer ses comptes

06 octobre 2017

Dans une vidéo, les députés de tous bords politiques expliquent leur démarche : ils exigent que Bigard publie ses comptes et justifie la fermeture de son site d'Ailly-sur-Somme.

Emmenés par le MoDem Richard Ramos et l’Insoumis François Ruffin, les députés de la droite, du centre, de gauche et d'extrême gauche ont tous signé ce courrier pour mettre l'industriel de la viande au pied du mur. Ils n'ont pas digéré la fermeture l'année dernière de l'usine Bigard de la Somme, ni l'attitude de Maxence Bigard, le fils du PDG du numéro un français de la viande devant la Commission d'enquête parlementaire. Le mois dernier, il avait suscité la polémique en refusant de répondre aux questions des députés alors qu'il était auditionné à l'Assemblée Nationale.

En cause, la non publication des comptes de l'entreprise. C'est pourtant une obligation pour toutes les entreprises selon le Code du Commerce, que de rendre publics les comptes annuels. Dans le cas de Bigard, leur examen permettrait peut-être de vérifier les raisons de la fermeture du site d'Ailly-sur-Somme. Or pour l'instant l'industriel refuse la publication de ses comptes.

Dans une vidéo, le duo (étonnant politiquement) François Ruffin et Richard Ramos se met en scène à la Poste de l'Assemblée Nationale pour expliquer leur démarche et envoyer le courrier en recommandé. Les deux députés vont plus loin en menaçant Bigard de le contraindre à coup d'astreintes financières jusqu'à 2% de son chiffre d'affaires par jour, s'il ne se soumet pas à la publication de ses comptes.