Quaëdypre : la colère des salariés de l'usine TIM

24 avril 2017 à 14h15

Une centaine de salariés de l’usine TIM, spécialisée dans la fabrication de cabines de tracteurs, manifestent depuis ce lundi matin devant les portes de l’entreprise.

Les salariés de l'usine TIM à manifestent depuis ce lundi matin à Quaëdypre contre les menaces de suppressions de poste, (entre 200 et 250) et réclament des investissements (entre 7 et 10 millions d’euros) de la part de l’éventuel futur repreneur pour maintenir l’activité. Les salariés ont brûlé des palettes devant les grilles d’entrée de TIM. Une manière pour les grévistes d’attirer l’attention sur le sort incertaine de l’usine