Nicolas Douchez (RC Lens) condamné à 10.000€ pour violences

23 février 2018
Par marc jallot
Le Tribunal est allé bien au-delà de la demande du Procureur, qui réclamait 1.000€ d'amende à l'encontre du footballeur.

Le gardien du RC Lens ne devrait pas faire appel de cette condamnation d'après son avocate Me Toby.

Il pourrait néanmoins revenir vers la Justice pour solliciter une non-inscription de sa condamnation au casier judiciaire, car pour la suite de sa carrière, une mention pourrait s'avérer handicapante. Si Nicolas Douchez souhaite devenir entraîneur par la suite, il devrait faire la preuve d'un casier vierge.

Retour sur les faits

Nicolas Douchez est condamné pour "violences en état d'ivresse" envers une femme et "dégradation du bien d'autrui".

Le 26 octobre 2017, il a été interpellé à l'aube à Paris, au domicile de la victime, âgée de 27 ans.

A l'époque, la femme chez qui il se trouvait s'était plainte d'avoir été bousculée, dénudée et d'avoir reçu des coups de la part du footballeur ivre. Il a d'ailleurs été contrôlé avec 1.64 grammes d'alcool dans le sang. Sur place, les policiers avaient constaté que l'appartement était sens dessus-dessous, avec de nombreux meubles cassés ou dégradés.

La victime avait finalement refusé de porter plainte contre Nicolas Douchez.

Lors de l'audience, il a fait part de ses regrets. « Ce qui s’est passé ce soir-là, ce n’est pas le reflet de ma personnalité, de ma vie » s’est-il excusé.

Le footballeur n’a plus joué auprès des Sang et Or depuis son interpellation. Le RC Lens l’avait suspendu pendant 20 jours et depuis il reste sur le banc des remplaçants.