Actualités locales

Monoxyde de carbone : gare aux intoxications!

10 octobre 2017 à 08h08

3 personnes ont été grièvement intoxiquées encore ce lundi à Feignies dans l'Avesnois. Rappels des bons gestes face au monoxyde de carbone en cet automne.

Les habitants de ce logement dans lequel le poêle à charbon dégageait trop de monoxyde de carbone peuvent remercier les sapeurs pompiers qui leur ont sans doute sauvé la vie. Toutes trois ont été sorties du logement de justesse, et transportées en urgence au CHR de Lille pour être placées en caisson hyperbarre. Le gaz avait même gagné l'habitation voisine, où deux personnes étaient également intoxiquées, plus légèrement.

Que faire pour éviter cette situation ?

Le monoxyde de carbone est un gaz mortel, mais il est incolore, inodore et sans saveur. Vous ne pouvez pas détecter sa présence sans appareil, à moins de ressentir les premiers symptômes d'une intoxication, à savoir des maux de tête, des nausées, vomissements. Dans ce cas il est urgent d'ouvrir toutes les fenêtres et surtout de sortir du logement et d'appeler les secours, les sapeurs pompiers en composant le 18.

En prévention, il est recommandé avant tout de faire vérifier à chaque automne avant de le remettre en service, votre système de chauffage s'il s'agit d'un poêle à bois ou à charbon ou encore un appareil de chauffage à fuel domestique. Après une longue période d'inutilisation, il est indispensable de le faire vérifier par un professionnel.

Autre recommandation, il faut absolument assurer une aération correcte des habitations en toute circonstances. La tentation peut être grande de calfeutrer certaines aérations, surtout lorsqu'il y a du vent ou qu'il fait très froid, mais c'est votre vie que vous mettez en jeu dans ce cas-là.

Enfin il existe des détecteurs de monoxyde de carbone, que vous pouvez installer chez vous comme le détecteur de fumée, d'ailleurs certains appareils assurent les deux fonctions.