Actualités locales

Les Hauts-de-France touchés par la sécheresse, la préfecture prend des mesures de restriction d'eau

20 juillet 2017 à 08h03

Il ne pleut pas assez dans les Hauts-de-France : la région est touchée par la sécheresse. Les niveaux des nappes phréatiques et des rivières sont au plus bas. Les préfectures ont pris des mesures de restriction d'eau.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais

Pour les particuliers et les collectivités, les mesures sont essentiellement des mesures de bon sens visant à économiser fortement l’eau comme l’interdiction d’arrosage des pelouses, de remplissage des étangs ou de lavage des voitures en dehors des centres spécialisés qui recyclent l’eau.

Pour les industriels, l’objectif est de tendre vers une réduction de consommation d’eau de l’ordre de 10 %.

Pour les agriculteurs, l’arrêté vise des économies d’eau d’environ 10 % en interdisant l’irrigation pendant les heures chaudes de la journée (11h00-17h00).

Les arrêtés sont consultables sur les sites des préfectures et en mairie.

Dans la Somme

Pour les collectivités et les particuliers : l'arrosage des espaces verts est interdit, et celui des massifs et potagers n'est autorisé qu'entre 18h et 10h.

Pour les particuliers : il est provisoirement interdit de remplir une piscine privée de plus de 20 m³ et de laver sa voiture hors des stations avec recyclage de l'eau. 

Pour les agriculteurs : pour les cultures classées prioritaires, l'irrigation par aspersion est interdite de 12h à 18h le dimanche. Pour les autres cultures, l'irrigation est interdite.

Dans l'Aisne

Pour les entreprises : il faut réduire au strict nécessaire la consommation d'eau et veiller au parfait fonctionnement des installations de traitement des eaux usées. 

Pour les particuliers et les collectivités :  il est recommandé de limiter les prélèvements d'eau. L'arrosage des espaces verts et des terrains de sport est interdit ; celui des massifs et potagers n'est autorisé qu'entre 18h et 10h. Le remplissage et la vidange des piscines et plans d'eau sont réglementés de même que les travaux portant sur le lit mineur des cours d'eau.

L'utiliastion des eaux de récupération de pluie reste autorisée sans restriction, sous réserve des contraintes sanitaires liées à son utilisation.