Les classes menacées recherchent des parents pour les défendre

05 mars 2018
Par I.D.
Pour protester contre les fermetures de classes annoncées dans l'Oise, des parents d'élèves veulent créer un collectif. Dans le département, 46 classes seraient menacées.

Même si ce ne sont que des projets pour le moment, 46 classes pourraient fermer dans l'Oise, contre 23 ouvertures. La carte scolaire définitive sera dévoilée au mois de juin prochain. Cela n'empêche pas les parents d'élèves de se mobiliser.

Plusieurs d'entre eux, qui vivent dans les villages de Saint-Félix, Abbecourt, Villers-Saint-Sépulcre, Blacourt et Espaubourg, veulent s'organiser en collectif pour exprimer leur mécontentement. Selon ces parents d'élèves, les fermetures toucheraient davantage le milieu rural. Ils craignent une augmentation des inégalités entre les élèves des villes et ceux des campagnes.

Pour être plus efficace, le collectif aimerait attirer au moins un représentant de chaque école concernée par une possible fermeture. En plus de la mise en circulation d'une pétition, il a prévu de se rencontrer le 15 mars prochain à Villers-Saint-Sépulcre, au sud de Beauvais. Au menu des discussions : une possible manifestation le 7 avril dans les rues de Beauvais.