Actualités locales

Le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil démissionne

15 janvier 2018 à 09h15 Par M.J.
Richard Bauer, le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil a fait l'annonce devant son établissement, au milieu de la manifestation des surveillants pénitentiaires. Ces derniers réclamaient son départ suite à l'agression de 4 d'entre eux jeudi dernier par un détenu.

Le directeur de la prison de Vendin-le-Vieil estime qu'il ne peut plus diriger sereinement l'établissement. Son autorité et ses décisions sont remises en cause par les surveillants. Ils dénoncent notamment le fait que le directeur avait placé un détenu qui avait dit "être prêt à tout" pour ne pas sortir de prison, dans un secteur où les surveillants ne sont pas équipés de casques et de boucliers lorsqu'ils lui ouvrent la porte. C'est selon eux ce qui a permis à Christian Ganczarski d'agresser à coups de ciseau et lame de rasoir 4 surveillants, en blessant grièvement l'un d'eux.

Depuis la fin de semaine dernière, le mouvement de colère des surveillants a pris de l'ampleur et s'est répandu dans toute la profession à travers la France entière. L'appel à la grève de ce matin était lancé à l'échelle nationale. Dans le Nord-Pas-de-Calais, les prisons d'Arras, Béthune, Bapaume ou encore de Longuenesse sont bloquées.

La ministre de la Justice Nicole Belloubet est attendue à Vendin-le-Vieil demain, en marge du déplacement présidentiel dans le Calaisis.