Actualités locales

Le Conseil d’Etat annule l’interdiction de la reproduction des dauphins en captivité

29 janvier 2018 à 18h02 Par M.D
Le conseil d’État a annulé ce lundi un arrêté interdisant la reproduction des dauphins et des orques en captivité, paru le 6 mai au Journal officiel. Trois parcs marins : le Marineland d’Antibes, le Parc Astérix dans l'Oise et le parc Planète sAuvage de Port-Saint-Père en Loire-Atlantique avaient saisi la plus haute juridiction administrative.

Le Conseil d’Etat a annulé ce lundi un arrêté interdisant la reproduction des dauphins en captivité, présenté le 3 mai 2017 par l'ancienne ministre de l’Environnement Ségolène Royal. Ce texte prévoyait initialement un «contrôle étroit de la reproduction des dauphins» en fonction de «la configuration et la taille des bassins». Il avait été durci au dernier moment et stipulait: «la reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite» - une disposition qui voulait marquer l’arrêt de la captivité de ces cétacés, avec l’objectif de supprimer la souffrance animale. 

Les parcs marins, dont le parc Astérix, dans l’Oise, respirent. "C'est une excellente nouvelle pour nos animaux et les parcs zoologiques de France",a aussitôt réagi dans un communiqué Pascal Picot, directeur général de Marineland, qui avait saisi la justice administrative aux côtés du Parc Astérix et du parc Planète sauvage de Port-Saint-Père en Loire-Atlantique.