La faculté de Droit de Lille 2 bloquée ce matin pour protester contre le projet de loi d'accès à l'université

22 novembre 2017

Ce matin, des étudiants ont bloqué l'entrée de la faculté de Droit de l'université de Lille 2 dans le quartier de Lille Moulins.

Ils protestent contre l'idée de "sélection" à l'entrée de l'université qui est comprise dans le projet de loi présenté ce matin en Conseil des Ministres par la Ministre de l'Enseignement Supérieur Frédérique Vidal.

C'est le nouveau dispositif qui vise à mettre fin au tirage au sort pour l'accès aux filières les plus demandées et à la plateforme APB "Admissions Post Bac", qui est dénoncé. Ce projet appelé désormais "Parcoursup" doit être mis en place à partir du 15 janvier 2018. Les futurs étudiants pourront y formuler 10 voeux d'orientation, contre 24 auparavant.

Ce qui déplaît le plus aux détracteurs du nouveau "Parcoursup" c'est le fait que l’inscription dans une formation en licence générale pourra "être subordonnée à l’acceptation, par le candidat, du bénéfice des dispositifs d’accompagnement pédagogiques ou du parcours de formation personnalisé proposés par l’établissement pour favoriser sa réussite" selon la ministre. En clair, l'inscription d'un étudiant dans la filière de son choix pourra être soumise à une forme de sélection en lui imposant de suivre un certain nombre d'enseignements considérés comme nécessaires pour qu'il ait toutes les chances de réussir son année. Là encore l'idée est de changer avec les pratiques précédentes, pour éviter les importants taux d'échecs au terme de la première année d'enseignement supérieur.

Enfin si de nouvelles places doivent être créées dans les filières les plus demandées, en cas de places manquantes, les universités auront la possibilité de refuser des inscriptions.

Photo : Twitter @matrizloup