Actualités locales

Décrochage scolaire : les académies de Lille et Amiens plus touchées que les autres

08 décembre 2017 à 10h06

D'après une étude du Conseil National d’Evaluation du Système Scolaire, les Hauts de France sont parmi les académies les plus touchées par le décrochage scolaire, et tentent d'y remédier.

Ce qu'on appelle le "décrochage scolaire", c'est le fait de quitter prématurément les bancs de l'école, sans qualification ni diplôme.

Dans les Hauts de France, les deux académies de Lille et d'Amiens figurent dans le bas du classement établi par le CNESCO. Pour l'académie de Lille, la part de non diplômés parmi les 15-24 ans non scolarisés avoisinait les 30 % en 2013.

Les secteurs de Roubaix et du Hainaut seraient plus touchés encore que les autres.

Des pistes de travail pour améliorer la situation

Plusieurs actions peuvent être menées pour éviter ce décrochage, malgré un "terrain" difficile avec une situation sociale plus défavorable peut-être qu'ailleurs.

Le premier élément c'est de lutter contre l'absentéisme des élèves, et ainsi généraliser l'envoi d'un SMS aux parents dès la première absence injustifiée de l'enfant.

Accompagner les élèves face à leur anxiété parfois face aux évaluations, ou leur éviter le sentiment d'être victimes d'une injustice en cas de mauvais résultat en leur expliquant mieux les choses, sont également des axes de travail mis en oeuvre par le rectorat d'académie.

Autant d'éléments qui semblent porter leurs fruits à l'échelle nationale, car toujours d'après ce rapport, le nombre de jeunes en décrochage scolaire est commence à diminuer, passant de plus de 13.000 en 2014 à un peu moins de 10.000 cette année.