Calais : 4 jeunes entre la vie et la mort après la rixe entre migrants

02 février 2018
Par M.J.
"Un degré de violence jamais connu" selon le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui s'est rendu sur place à Calais ce jeudi soir.

4 jeunes africains sont entre la vie et la mort à Calais, victimes des violences qui ont éclaté ce jeudi entre migrants afghans et érythréens.

La rixe a blessé 18 personnes au total. Elle aurait fait suite à un démantèlement de campement de migrants rue des Verrotières. Des érythréens ont voulu régler leurs comptes avec les afghans, à coups de barres de fer. Des coups de feu ont également retenti.

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’est rendu sur place ce jeudi soir. Il a évoqué un degré de violences jamais connu et a félicité les forces de l’ordre. “Sans la police, c’est la loi du plus fort qui s’installe” a-t-il déclaré, aux côtés de la Maire de Calais Natacha Bouchart.