Actualités locales

Calais : 4 jeunes entre la vie et la mort après la rixe entre migrants

02 février 2018 à 06h32 Par M.J.
"Un degré de violence jamais connu" selon le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui s'est rendu sur place à Calais ce jeudi soir.

4 jeunes africains sont entre la vie et la mort à Calais, victimes des violences qui ont éclaté ce jeudi entre migrants afghans et érythréens.

La rixe a blessé 18 personnes au total. Elle aurait fait suite à un démantèlement de campement de migrants rue des Verrotières. Des érythréens ont voulu régler leurs comptes avec les afghans, à coups de barres de fer. Des coups de feu ont également retenti.

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’est rendu sur place ce jeudi soir. Il a évoqué un degré de violences jamais connu et a félicité les forces de l’ordre. “Sans la police, c’est la loi du plus fort qui s’installe” a-t-il déclaré, aux côtés de la Maire de Calais Natacha Bouchart.