Brice, Pimkie, le prêt à porter nordiste dans la tourmente

28 février 2018
Par M.J.
Après Grain de Malice et Pimkie (qui sera fixé sur son sort aujourd'hui), c'est Brice qui est désormais menacé de plusieurs fermetures de magasins et de suppressions de postes.

Chez Pimkie, c'est aujourd'hui le dernier jour de négociation. L’enseigne nordiste pourrait fermer 37 magasins et les salariés restent mobilisés. Ces derniers jours ils ont multiplié les manifestations, devant le siège à la Haute Borne de Villeneuve d’Ascq, mais aussi à Roubaix, pour tenter de sauver leurs emplois.

Brice est à son tour dans la tourmente. L’enseigne de prêt-à-porter masculin du groupe HappyChic, comme Jules, envisagerait de fermer 26 magasins en déficit. La chaîne roubaisienne compte 200 magasins en France, si les fermetures se confirmaient, entre 150 et un peu plus de 200 postes seraient menacés.